bouclinfos.net, spécialisé dans les questions de l'éducation souhaite une heureuse année 2020 à tous ses lecteurs. Vos remarques et suggestions sont les bienvenues pour nous permettre de mieux continuer à vous informer.

...
Breaking news


Gratuité de l'enseignement : 800 millions de dollars de la Banque mondiale pour dix provinces



Chose promise, chose due. La Banque mondiale a accordé 800 millions de dollars à la RDC pour le Projet d'urgence de renforcement de l'équité et du système éducatif.


Gratuité de l'enseignement : 800 millions de dollars de la Banque mondiale pour neuf provinces

Chose promise, chose due. La Banque mondiale a accordé 800 millions de dollars à la RDC pour le Projet d'urgence de renforcement de l'équité et du système éducatif.
Sur les 800 millions, 444 millions est un crédit et 356 millions, un don.

Ce projet appuiera la mise en œuvre de la politique en matière de la gratuité de l'enseignement primaire, a précisé Jean-Claude Tchatchaouang, Administrateur pour la RDC à la Banque mondiale dans une coorespondance adressée au ministre des Finances, Sele Yalaghuli.
Dix provinces du pays seront concernées. Il s'agit de Kinshasa, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri, Lomami, Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Kwilu et Kongo Central.
Ce projet permettra d'établir une assistance technique complémentaire, se concentrera sur le renforcement et l'amélioration de la gouvernance des écoles et du secteur dans son ensemble, y compris la gestion des ressources publiques. Il établira également des processus pour accroître la sécurité des écoles et l'inclusion.
La gratuité de l'enseignement de base a été mise en application cette année scolaire par le nouveau chef de l'Etat, Félix Tshisekedi. La Banque mondiale avait promis à la RDC un soutien de près d'un milliard de dollars pour cette réforme jugée courageuse. Un projet important pour soutenir et pérenniser la vision du Président de la République sur la gratuité de l'enseignement primaire.

Mais des observateurs du secteur appellent à une évaluation sans complaisance des autres projets appuyés par la Banque mondiale dans le sous secteur de l'Epst dont le Peqpesu et le Paque pour mesurer leur impact réel dans le système éducatif.

Cette évaluation permettra de dégager les points forts et les points faibles de ces projets en vue de rectifier les tirs pour une meilleure exécution de ces projets. D'autres critiques qui émanent des acteurs éducatifs, concernent particulièrement les procédures de décaissement très complexes de la Banque mondiale qui ne permettent pas une bonne absorption des ressources.

bouclinfos.net

POLITIQUE 18-Juin-2020



Commentaire(s):


Laisser un commentaire sur l'article

Procès 100 jour : le procès en appel de Vital Kamerhe renvoyé au 7 août

La Cour d’appel de la Gombe a ouvert ce vendredi 24 juillet le procès en appel du directeur de cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamerhe. Cette première audience en chambre foraine à la prison de Makala n’a duré que quelques minutes.