Breaking news

Gratuité de l'enseignement : les enseignants grévistes reprennent le travail



ont trouvé un compromis ce mardi 19 novembre avec le vice-ministre de l'Epst Didier Budimbu au cours d'une réunion de plus de quatre heures entre les deux parties.


Ils vont enfin reprendre les enseignements ce mercredi 20 novembre. Les enseignants grévistes d'une dizaine d'écoles catholiques et protestantes de Kinshasa ont trouvé un compromis ce mardi 19 novembre avec le vice-ministre de l'Epst Didier Budimbu au cours d'une réunion de plus de quatre heures entre les deux parties.

Ils acceptent de reprendre les cours en attendant une solution définitive qui sera trouvée dans les tout prochains jours. Le vice-ministre Didier Budimbu juge légitimes les revendications des enseignants mais cela devrait se faire selon la procédure légale en matière de grève.

Il a appelé les enseignants à l'apaisement et surtout à reprendre le travail en attendant le retour à Kinshasa du ministre d'Etat en charge de l'Epst Willy Bakonga actuellement en mission officielle en France.

Le dossier sera ainsi présenté par Willy Bakonga et Didier Budimbu au Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi dans le but de décanter la situation et ramener la sérénité dans les milieux scolaires pour l'intérêt des enfants congolais.

Les délégués de ces écoles dont Tobongisa, Bosembo, Saint Joseph Elykia, Motema Mpiko, Shaumba et Bokeleale vont ainsi reprendre le chemin de leurs établissements respectifs tout en soutenant les acquis de la gratuité de l'enseignement de base qui met un terme aux frais de motivation des parents.

Le vice-ministre de l'Epst Didier Budimbu a rappelé aux enseignants que le gouvernement ne va pas s'arrêter au premier palier de 210 $, il y aura, un deuxième et un troisième palier. La finalité, a-t-il souligné étant d'améliorer sensiblement les conditions salariales des professionnels de la craie.

bouclinfos.net

EDUCATION 20-Novembre-2019



Commentaire(s):


Laisser un commentaire sur l'article

Tshuapa: l'évêque de Bokungu-Ikela soutient la gratuité de l'enseignement de base

Mgr Toussaint Iluku a parlé d’une mesure salutaire qui a permis à des milliers d’enfants d’intégrer le circuit scolaire.


Appels d'offre





Commentaires récents