Breaking news

Gratuité de l'enseignement et ses effets induits : Willy Bakonga sollicite l'appui de l'UNESCO



Willy Bakonga a lancé ce message ce vendredi 15 novembre lors d’un déjeuner de travail organisé au siège de l'UNESCO à Paris à l’initiative du CAPED (Programme de développement des capacités pour l’éducation).


Le ministre d'Etat en charge de l'Epst qui poursuit sa mission officielle à Paris, a sollicité l'appui de l'UNESCO pour faire face aux effets induits de la gratuité de l'enseignement de base lancée par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi depuis le mois de septembre dernier. Parmi ces effets induits, il y a l'afflux d'élèves qui nécessite la construction de nouvelles salles de classe et le recrutement de nouveaux enseignants.

Willy Bakonga a lancé ce message ce vendredi 15 novembre lors d’un déjeuner de travail organisé au siège de l'UNESCO à Paris à l’initiative du CAPED (Programme de développement des capacités pour l’éducation).

Les ministres en charge de l'éducation ont débattu autour des atouts et des faiblesses des systèmes éducatifs des États fragiles membres de l'UNESCO. L’enjeu, y apporter des solutions durables.

Lancé en 2003, le programme CAPED constitue la principale réponse opérationnelle de l’UNESCO pour aider les pays les moins avancés à mettre en œuvre le programme ÉDUCATION 2030 en accord avec l’objectif de développement durable 4. Avec un budget de 100 millions $ depuis sa création, le CAPED intervient dans 25 pays au travers entre autres, des instituts spécialisés pour renforcer les capacités des systèmes éducatifs des pays concernés.

Le patron de l'Epst a salué par ailleurs l'apport de l'UNESCO qui a toujours accompagné la RDC notamment dans la production des annuaires statistiques, l'alignement de la stratégie sectorielle de l'éducation et de la formation à l'ODD 4, la formation continue des enseignants et la décentralisation du système d'informations pour la gestion du secteur de l'éducation.

Cette concertation s’est tenue en marge des travaux de la 40ème session de la conférence générale de l’UNESCO ouverts le 13 novembre dernier par le Secrétaire Général des Nations Unies.

bouclinfos.net

EDUCATION 15-Novembre-2019



Commentaire(s):


Laisser un commentaire sur l'article

Tshuapa: l'évêque de Bokungu-Ikela soutient la gratuité de l'enseignement de base

Mgr Toussaint Iluku a parlé d’une mesure salutaire qui a permis à des milliers d’enfants d’intégrer le circuit scolaire.


Appels d'offre





Commentaires récents