Breaking news

EPST: Willy Bakonga a échangé avec la directrice du Partenariat mondial pour l'éducation



Le temps d’un bref entretien entre les deux personnalités, suivi d’une séance de travail élargie aux experts de l’Epst et de la Banque mondiale dans la salle des réunions du cabinet.


Echanges entre le ministre d’Etat en charge de l’Epst et la Dg du PME
Première étape de la visite de la Directrice Générale du Partenariat Mondial pour l’Education à Kinshasa, le ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et technique.

Sur place, Alice Albright a été reçue par le ministre d’Etat en charge de l’Epst Willy Bakonga. Le temps d’un bref entretien entre les deux personnalités, suivi d’une séance de travail élargie aux experts de l’Epst et de la Banque mondiale dans la salle des réunions du cabinet.

Pour la Directrice Générale du PME, cette visite lui permet de discuter avec les nouvelles autorités congolaises afin de connaître leurs priorités en matière de l’éducation. Alice Albright a plaidé pour la scolarisation de tous les enfants en dehors du circuit scolaire et pour l’amélioration des enseignements des mathématiques, des sciences et des langues.

La Directrice Générale du PME se dit prête à financer la gratuité de l’enseignement primaire décrétée par le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi. Cela, a-t-elle fait savoir au patron de l’Epst Willy Bakonga, passe par une meilleure planification des activités du gouvernement dans ce domaine.

Elle a appelé à une meilleure coordination entre les bailleurs de fonds pour améliorer l’efficacité de l’aide extérieure. Il s’agit de la quatrième visite de la directrice générale du PME en RDC. C’est depuis 2012 que le partenariat mondial pour l’éducation travaille avec le Congo. Il a financé plusieurs projets dont le projet de soutien à l’éducation de base (Proseb) à hauteur de 100 millions dollars américains et le Projet d’amélioration de la qualité de l’éducation (Paque) pour le même montant.

Le Paque qui a été restructuré ( à l’issue des travaux de la revue à mi-parcours du projet) pour se recentrer sur deux axes prioritaires notamment l’équité et l’accès de tous les enfants à l’école ainsi que l’amélioration des conditions d’enseignement et d’apprentissage.

bouclinfos.net

POLITIQUE 04-Novembre-2019



Commentaire(s):

12-Nov-2019

Pourquoi faire tout ces concertations mais en vain,ils font songé à l'amélioration des conditions de vie des enseignants qui est au centre de tout.


Laisser un commentaire sur l'article

Gratuité de l'enseignement : les enseignants grévistes reprennent le travail

ont trouvé un compromis ce mardi 19 novembre avec le vice-ministre de l'Epst Didier Budimbu au cours d'une réunion de plus de quatre heures entre les deux parties.


Appels d'offre





Commentaires récents