Breaking news

Kinshasa: Didier Budimbu préoccupé par les conditions d'apprentissage des enfants autistes



Le vice-ministre en charge de l'enseignement primaire, secondaire et technique a effectué une tournée dans quatre centres qui organisent un enseignement spécial pour les enfants retardés mentaux et autistes.


Le vice-ministre en charge de l'enseignement primaire, secondaire et technique a effectué une tournée dans quatre centres qui organisent un enseignement spécial pour les enfants retardés mentaux et autistes. Didier Budimbu accompagné du secrétaire général et de l'inspecteur général de l'EPST, s'est rendu successivement à l'école "Les Amis de Daniel" dans la commune de Ngaliema, l'école "Bon départ" dans la commune de Limete, le centre d'évaluation et d'intervention pour enfants avec handicap mental et austime dans la commune de Lemba ainsi qu'au centre national de référence en diagnostic d'autisme "Congautisme" dans la commune de Limete. Dans tous ces centres, le vice-ministre de l'EPST s'est fait une idée de la prise en charge parfois dans des conditions difficiles de ces enfants retardés mentaux, autistes, sourds ou encore ceux qui présentent des troubles de langage. Partout, le problème reste le même, l'absence de la subvention de l'État. Et cette visite a suscité de l'espoir auprès des responsables de ces centres. C'est le cas de la Directrice de l'école "Les Amis de Daniel", Nadine Wauters qui attend du gouvernement la prise en charge du personnel du Centre et l'application de la gratuité dans leurs centres. Message reçu 5/5 par le vice-ministre de l'EPST. Didier Budimbu qui a palpé du doigt les réalités dans tous les centres, reconnaît que ces enfants ont besoin de l'intervention de l'Etat pour leur encadrement. Il a promis d'en faire part au ministre d'Etat Willy Bakonga Wilima pour voir dans quelle mesure apporter le sourire dans ces centres spécialisés. À l'école "Les Amis de Daniel", malgré leur handicap, l'établissement organise des formations en coupe et couture, l'informatique, la menuiserie et la cuisine. L'école "Bon Départ" organise l'enseignement normal et spécial. Cette tournée a permis aussi au vice-ministre l'EPST de faire un tour au complexe scolaire Mokengeli dans la commune de Lemba. Une façon pour Didier Budimbu de s'assurer que l'établissement est bien géré, plus d'un mois après son inauguration par le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Mais sur place, le constat est plutôt amer. Le vice-ministre de l'EPST a déploré le manque d'entretien des toilettes et de la cour de l'école en plus l'outil informatique exposé à la poussière. Didier Budimbu a instruit ses collaborateurs notamment le secrétaire général et l'inspecteur général d'envisager des sanctions contre les responsables de l'établissement. Car la remise en état des infrastructures scolaires est une chose, assurer leur entretien pour une meilleure formation de la jeunesse en est une autre.

bouclinfos.net

POLITIQUE 17-Octobre-2019



Commentaire(s):


Laisser un commentaire sur l'article

Gratuité de l'enseignement : les enseignants grévistes reprennent le travail

ont trouvé un compromis ce mardi 19 novembre avec le vice-ministre de l'Epst Didier Budimbu au cours d'une réunion de plus de quatre heures entre les deux parties.


Appels d'offre





Commentaires récents