bouclinfos.net, spécialisé dans les questions de l'éducation souhaite une heureuse année 2020 à tous ses lecteurs. Vos remarques et suggestions sont les bienvenues pour nous permettre de mieux continuer à vous informer.

...
Breaking news


Nord-Kivu: un association d'étudiants et élèves ressortissants d'Oicha et ses environs plaident pour la suppression des taxes et impôts à Beni




Cette recommandation est contenue dans un communiqué de presse publié ce mercredi 02 Octobre dont bouclinsfos. com a obtenu une copie.

Cette association motive son action par le fait que Beni vit sous des massacres depuis 2014 et que cette région soit considérée comme vulnérable.

Dans le même document, les ressortissants d'Oicha et ses environs exigent une enquête indépendante pour identifier les vrais auteurs de ces crimes et invitent la Cour Pénale Internationale de se saisir de cette question.

Ils appellent aussi à l'intervention d'une force spéciale pour traquer l'ennemi jusqu'à son dernier retranchement.
Cette association a formulé quelques recommandations aux autorités nationales qu'internationales.

Ils recommandent au gouvernement d'exercer une pression aux nouveaux légions de FARDC installées dernièrement dans la région pour chasser l’ennemi jusqu’à son dernier bastion  afin de finir avec les "actes ignobles causés par les soi-disant NALU".
De cesser la perception des taxes et impôts dans la région de Beni ;
Indemniser les familles des victimes ;
Implanter des monuments dans le chef-lieu du territoire en mémoire des victimes.

Ensuite, à la communauté internationale,
d'ouvrir des enquêtes indépendantes afin de punir des vrais auteurs de ce crime, de déployer une force spéciale dans cette zone et d'insister pour que la CPI se penche sur la question des massacres."


Gloire Bakyahulene

bouclinfos.net

POLITIQUE 02-Octobre-2019



Commentaire(s):


Laisser un commentaire sur l'article

RDC- Arrestation de J-J Mamba: L’assemblée nationale demande sa libération “sans conditions”

Quelques heures seulement après son arrestation ce samedi 23 mai, l’assemblée nationale demande la libération “sans conditions ” du député Jean-Jacques Mamba.