bouclinfos.net, spécialisé dans les questions de l'éducation souhaite une heureuse année 2020 à tous ses lecteurs. Vos remarques et suggestions sont les bienvenues pour nous permettre de mieux continuer à vous informer.

...
Breaking news


Qualité de l'enseignement en RDC: revue à mi-parcours du projet Paque



Le ministre d’Etat en charge de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique a donné le go des travaux de la revue à mi-parcours du Projet d’Amélioration de la Qualité de l’Education (PAQUE).


Un projet qui a démarré en novembre 2017 pour une durée de quatre ans avec un financement des 100 millions de dollars américains du Partenariat Mondial pour l’Education (PME). Objectif général, contribuer à l’amélioration de la qualité de l’apprentissage dans l’enseignement primaire et renforcer la gestion sectorielle.

De manière spécifique, l’Assistance Exécutive adjointe du PAQUE, Waly Belade affirme que le PAQUE appuie la mise en œuvre de la stratégie sectorielle de l’éducation et de la formation pour l’atteinte de la scolarisation universelle au primaire.

Le projet améliore aussi les apprentissages des élèves. Après deux ans d’exécution, l’heure à l’évaluation.

Le ministre d’Etat en charge de l’EPST Willy Bakonga Wilima parle d’une étape indispensable dans la vie d’un projet. Car, souligne le patron de l’EPST, «elle devra permettre non seulement d’évaluer les progrès réalisés dans la mise en œuvre du PAQUE, mais aussi de réajuster ou éventuellement réorienter certaines activités à la lumière des difficultés rencontrées ou de nouveaux besoins identifiés ».

Willy Bakonga Wilima note aussi que les travaux de la revue à mi-parcours du PAQUE se tiennent au moment où le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi a décrété la gratuité de l’enseignement primaire. Enjeu principal de cette volonté politique exprimée par le chef de l’Etat et mise en œuvre par le gouvernement de la République à travers le ministère de l’Epst pour « permettre à tous les enfants congolais d’accéder à l’école, condition sine qua non pour leur développement individuel et de celui de la nation ».

Côté réalisation, sur le plan de l’apprentissage dans l’enseignement primaire, l’Assistante Exécutive Adjointe du PAQUE parle du renforcement du système de l’éducation de la petite enfance, le renforcement de l’efficacité des enseignants, le soutien à la chaîne d’approvisionnement en supports didactiques et pédagogiques. Au chapitre du renforcement de la gestion sectorielle, il y a l’institutionnalisation des évaluations standardisées des acquis scolaires, l’institutionnalisation de la responsabilité dans la chaîne du soutien administratif par la mise en œuvre de l’approche PBF et l’appui à la scolarisation des filles.

Pour ce qui est de la formation initiale des enseignants, le projet a décidé de la mise en place des instituts de formation des maîtres (IFM) pour lesquels des sites ont été déjà identifiés, sélectionnés et attribués dans quatre provinces ciblées(Kasaï, Tanganyika, Equateur et Mongala). Même si le taux de décaissement au 15 septembre est de 25,50%, gouvernement, bailleurs de fonds et partenaires éducatifs sont appelés à définir une stratégie de mise en œuvre accélérée, fondée sur une planification claire et réaliste d’activités. La finalité est d’atteindre les objectifs définis. Pour y parvenir, les participants disposent de cinq jours (du 30 septembre au 4 octobre 2019) de travaux au Roméo Golf dans la commune de la Gombe pour décider de la nouvelle orientation à donner au PAQUE.

bouclinfos.net

POLITIQUE 01-Octobre-2019



Commentaire(s):


Laisser un commentaire sur l'article

RDC- Arrestation de J-J Mamba: L’assemblée nationale demande sa libération “sans conditions”

Quelques heures seulement après son arrestation ce samedi 23 mai, l’assemblée nationale demande la libération “sans conditions ” du député Jean-Jacques Mamba.