Rentrée scolaire: des dispositions particulières dans les zones touchées par Ebola


                           Gaston Musemena pose avec les ministres provinciaux en charge de l'Education à Feuve Congo Hôtel le 28 août 2018
Gaston Musemena pose avec les ministres provinciaux en charge de l'Education à Feuve Congo Hôtel le 28 août 2018

A la clôture de la 6e conférence des ministres provinciaux en charge de l'Education, le ministre de l'EPSP, Gaston Musemena, a confirmé la rentrée des classes sur toute l'étendue du territoire national, même dans des régions touchées par l'épidémie d'Ebola


La 6e conférence des ministres provinciaux en charge de l'Education s'est clôturée en beauté le 29 août à Kempinski Fleuve Congo Hôtel.
Au terme de ces intenses travaux de deux jours, le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et professionnel, Gaston Musemena, a confirmé la rentrée scolaire pour ce 3 septembre 2018 sur toute l'étendue du territoire national, même dans des zones touchées par Ebola, dans la partie orientale du pays.

Le numéro un de l'enseignement national a rassuré que les dispositions particulières sont prises par le gouvernement pour assurer une rentrée scolaire normale aux enfants qui se retrouvent dans la zone affectée.

"Mais la sensibilisations et la vigilence s'imposent dans le cadre de ces dispositions", a souligné le ministre.

Par ailleurs, Gaston Musemena s'est réjoui d'admettre qu'un "pas important a été franchi dans la mise en oeuvre de la Stratégie sectorielle de l'éducation et de la formation 2016-2025", après cette sixième conférence. Une conférence qui, selon lui, a permis aux ministres provinciaux et au ministre national d'émettre sur la même longueur d'onde en ce qui concerne les priorités stratégiques de développement du sous secteur de l'EPSP et dans les provinces.

La conférence a aussi abordé la question relative au défi du financement de l'éducation.

"Il est plus que temps sinon urgent de penser, à l'instar d'autres pays, à la recherche des financements innovants pour relancer le secteur de l'éducation et relever le dèfi de l'émergence et du développement de la RDC", a insisté le ministre de l'EPSP qui souhaite qu'une étude soit menée pour ne pas dépendre du financement extérieur.

Il a exhorté les provinces à suivre le pas de l'exécutif national qui a consacré une grande part du budget à l'éducation.

Les participants se sont donné rendez-vous à Lualaba, l'année prochaine, pour la 7e conférence.

bouclinfos.net

EDUCATION 01-septembre-2018



patager l'information sur les réseaux sociaux avec vos proches


Commentaire(s):


Laisser un commentaire sur l'article

N’djili : Gaston Musemena inaugure une nouvelle école primaire

Ce bâtiment de six salles de classe a été construit grâce à la deuxième phase du projet d’Appui à l’enseignement primaire (APEP2) financé dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D) entre le gouvernement congolais et français.


l'INFO EN BOUCLE

Appels d'offre