Kinshasa : les ministres provinciaux de l’éducation tiennent leur 6e conférence


                                                   Le ministre de l'EPSP Gaston Musemena autour des ministres provinciaux en charge de l'Education le 28 août à Kinshasa
Le ministre de l'EPSP Gaston Musemena autour des ministres provinciaux en charge de l'Education le 28 août à Kinshasa

Ces travaux de deux jours ont été lancés ce mardi 28 août 2018 par le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, Gaston Musemena.


Evaluer le chemin parcouru et tirer les leçons pour le développement du système éducatif congolais. Tel est le sens à donner à la 6e conférence des ministres provinciaux en charge de l’Education, ouverte ce mardi 28 août à Kinshasa -Kempinski Fleuve Congo Hôtel-, jusqu’au mercredi 29 août.

Durant deux jours, les ministres provinciaux ayant en charge ce secteur-clé de la vie nationale vont échanger à la fois sur les idées et les expériences sur la décentralisation comme mode de gestion de l’administration et le partenariat comme mode de gestion du système éducatif. Ces deux points sont édictés dans la Constitution et la Loi-cadre de l’enseignement national.

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel, Gaston Musemena trouve utile cette conférence qui répond au souci de la redevabilité par rapport à la Constitution et à la vision du président de la République, Joseph Kabila, de faire de la RDC un « pool d’intelligence et de savoir faire ». Aussi, permet-elle d’avancer vers l’atteinte des Objectifs du développement durable.

Gaston Musemena n’a pas manqué de rappeler aux participants ce qui est considéré à ce jour comme une bible pour l’avancement du secteur éducatif congolais : la Stratégie sectorielle de l’Education et de la Formation pour 2016-2025.

« Toutes les provinces sont invitées à s’approprier la Stratégie sectorielle et surtout à élaborer des Plans d’action opérationnels pour sa mise en œuvre », a-t-il insisté.

La Stratégie sectorielle de l’Education et de la Formation pour 2016-2025 est un document construit sur trois grands axes prioritaires : - l’accès, l’équité et la rétention ; l’amélioration de la qualité de l’enseignement et enfin, le renforcement de la bonne gouvernance.

Satisfaire à toutes ces exigences permettra à la RDC d’atteindre d’ici 2025 les ODD en matière d’éducation. Pour cela, les actions efficientes au niveau de chaque province du pays sont plus que nécessaires.

Ces assises sont organisées avec l'appui du Partenariat mondial, la Banque mondiale, l'Ukaid, l'Usaid et le Space.

bouclinfos.net

EDUCATION 28-Août-2018



patager l'information sur les réseaux sociaux avec vos proches


Commentaire(s):


Laisser un commentaire sur l'article

N’djili : Gaston Musemena inaugure une nouvelle école primaire

Ce bâtiment de six salles de classe a été construit grâce à la deuxième phase du projet d’Appui à l’enseignement primaire (APEP2) financé dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D) entre le gouvernement congolais et français.


l'INFO EN BOUCLE

Appels d'offre