ECC : le sermon du Révérend François-Daniel Ekofo en 10 phrases



Le pasteur protestant a remis à sa place l’assistance composée des autorités du pays, présente mardi 16 janvier au Cathédrale du Centenaire à l’occasion du 17e anniversaire de l’assassinat de Laurent-Désiré Kabila. Un réquisitoire d’un « non-Etat » qui vient étoffer le terme « médiocrité » lâché le 2 janvier par le Cardinal Laurent Monsengwo, pour qualifier les dirigeants actuels. Bouclinfos.net vous a sélectionné les dix passages du Révérend Ekofo.


1. « Quand on parcourt l’Afrique, il y a des routes qui permettent aux gens de circuler librement. Mais c’est seulement en arrivant à la frontière en RDC qu’on remarque qu’il n’y a pas de routes. Que ce soit du côté Nord soit du côté Sud »
2. « Nous devons léguer à nos enfants un pays où tout le monde est égal devant la loi »
3. « Il faut savoir passer le bâton à l’autre quand il s’agit d’une course athlétique pour gagner ensemble »
4. « L’amour ne se réjouit pas de l’injustice mais de la vérité »
5. « Dieu a donné le Congo aux Congolais. Pas aux Belges ou aux autres... C'est à nous que Dieu demandera des comptes. »
6. « Ne cédons pas un millimètre de ce pays à d'autres ».
7. « Dieu lui même ne comprend pas pourquoi les Congolais sont pauvres alors que la RDC est riche »
8. « J'ai l'impression que l'État n'existe pas vraiment » (ECC)
9. « C’est inacceptable qu’un pays aussi riche que la RDC importe tout et ait une population aussi pauvre »
10. « Esaïe 5 : 20 : ‘’Malheur à ceux qui appellent le mal le bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres, qui changent l’amertume en douceur, et la douceur en amertume !’’ »

bouclinfos.net

POLITIQUE 17-Janvier-2018



patager l'information sur les réseaux sociaux avec vos proches


Commentaire(s):


Laisser un commentaire sur l'article

N’djili : Gaston Musemena inaugure une nouvelle école primaire

Ce bâtiment de six salles de classe a été construit grâce à la deuxième phase du projet d’Appui à l’enseignement primaire (APEP2) financé dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D) entre le gouvernement congolais et français.


l'INFO EN BOUCLE

Appels d'offre